Myopie

Définition de la Myopie

Œil dans lequel les rayons de lumière sont focalisés avant la rétine. L’oeil est trop long.

 

Cause de la Myopie ?

La myopie est la conséquence d’un excès de puissance optique de l’oeil, par rapport à sa longueur. 

L’image de l’objet regardé est floue car les rayons lumineux réfractés par la cornée et le cristallin convergent en avant de la rétine, l’image est défocalisée.

La puissance optique du couple cornée + cristallin est trop forte.

L’oeil est trop long.

Mesure de la Myopie ?

Cet excès de puissance optique est quantifiée en dioptries, ce qui correspond à la puissance du verre correcteur  nécessaire pour rétablir une puissance optique normale de l’oeil. 

Rétablir la puissance optique de l’oeil permet de focaliser l’image sur la rétine, en rendant l’oeil emmétrope.

Les myopies sont « faibles » ( –0,25 et –3 dioptries), « moyennes » (–3 à –6) et « fortes » (–6 à –30)

Conséquences de la Myopie ?

La vision de près est nette, la vision de loin est trouble :

  • 1 dioptrie fait chuter l’acuité visuelle sans lunettes à 6/10ème ; 2 dioptries à 3/10ème ; 3 dioptries à 1/10ème ; au délà des 3 dioptries à moins de 1/10ème

Fréquence ?

30% de la population

La myopie peut-elle s’associer à d’autres défauts optiques ?

Oui, à l’astigmatisme et à la presbytie.  La myopie n’empêche pas l’installation de la presbytie. 

Chirurgie de la Myopie

Quel est le principe de la chirurgie de la myopie ?

La chirurgie de la myopie a pour but de rétablir l’emmétropie en réduisant la puissance optique de l’oeil. 

Pour cela, il existe 3 possibilités: 

– réduire la puissance optique de la cornée (traitement laser)  

– réduire la puissance optique du cristallin en le remplaçant par une lentille intra-oculaire ( cristallin artificiel) moins puissante que lui. 

– réduire la puissance optique en rajoutant une lentille intra-oculaire à puissance négative entre la cornée et le cristallin.

Le choix entre ces 3 possibilités dépend de l’âge du patient, du degré de myopie, de l’existence d’une cataracte, de l’épaisseur de la cornée et de nombreux paramètres biométriques de l’oeil à opérer.

Quelles sont les possibilités chirurgicales de correction de la myopie ?

Le LASER EXCIMER : LASIK  (technique la plus utilisée) ou PKR 

  • Le but du traitement Laser est de modifier la courbure de la cornée, en l’aplatissant, afin de réduire la puissance de l’oeil  pour que les rayons de lumière se focalisent sur la rétine.
  • Le LASIK corrige les myopies entre –0,5 et – 9 dioptries (et jusqu’à 12 dioptries dans certaines conditions ; indication estimative)
  • La PKR corrige les myopies entre -0,50 et -6 dioptries
  • Le laser excimer sculpte par photo-ablation le centre  de la cornée pour réduire sa courbure. 
  • La quantité de cornée photo-ablatée (profil d’ablation) est proportionnelle à la quantité de myopie à corriger. 
  • Après le laser la cornée est amincie et aplatie au centre, elle est donc optiquement moins puissante, et l’image est focalisée sur la rétine (émmetropie).
 

Les lentilles intra-oculaires ou implants phakes 

  • Le but est de réduire la puissance optique de l’œil, en rajoutant une lentille fixe de puissance négative.
  • Ces lentilles corrigent de  fortes myopies, au delà de 9 –12 dioptries, pour lequel un traitement laser est impossible au niveau de la cornée.
 

Chirurgie du cristallin

  • Indication : quand la myopie est associée à la cataracte
  • But : adapter la puissance du cristallin artificiel afin d’éliminer la myopie
 
Le choix entre ces 3 possibilités dépend de l’âge du patient, du degré de myopie, de l’existence d’une cataracte, de l’épaisseur de la cornée et de nombreux paramètres biométriques de l’oeil à opérer.

Peut-on corriger la myopie s'il existe un autre défaut de vision?

Si un autre défaut de vision s’associe à la myopie, il peut, le plus souvent, être traité en même temps que la chirurgie de la myopie. 

C’est le cas de l’astigmatisme et de la presbytie, quelle que soit la technique chirurgicale.