Hypermétropie

Définition de l'hypermétropie

Défaut optique, conséquence d’un oeil trop court (longueur axiale faible). 

Dans ce cas, les rayons de lumière de la cible observée sont focalisés derrière la rétine, l’image perçue par la rétine est floue pour l’oeil au repos. La distance entre la cornée et la rétine est trop courte par rapport à la puissance optique du couple cornée-cristallin.

Autre formulation ; l’oeil hypermétrope manque de puissance de vergence pour focaliser les rayons lumineux sur la rétine. La puissance optique du couple cornée cristallin au repos est trop faible par rapport à la longueur de l’oeil.

L’hypermétrope voit flou à partir du moment ou son accommodation naturelle (augmentation de puissance optique du cristallin) ne suffit plus à compenser son rapport puissance optique/longueur axiale.

La vision de près est la première concernée puisque c’est elle qui nécessite une accommodation maximale.

Plus l’hypermétropie est importante plus la zone de vue floue s’étend, depuis la vision de près vers la vision de loin.

Un faible hypermétrope (hypermétropie latente) peut garder une vision normale à toutes distances grâce à la capacité d’accommodation du cristallin, mais connait souvent des symptômes de fatigue visuelle en vision de près prolongée.

Comment se mesure et se corrige l'hypermétropie?

 

L’hypermétropie se corrige par le port de lunettes ou de lentilles de contact.

Le dispositif optique à pour but d’augmenter la puissance optique du système, pour faire converger les rayons lumineux sur la rétine et non en arrière de la rétine. Il faut interposer entre l’oeil et l’objet un système convergent, convexe, de puissance optique positive (en Dioptries).

L’hypermétropie se mesure en dioptries, : de +0,25 à + 15 dioptries. Cette mesure correspond à la puissance du verre correcteur nécessaire pour refocaliser l’image sur la rétine.

Conséquences ?

  •  Avant la presbytie (perte capacité d’accommodation du cristallin) l’hypermétropie oblige à un effort musculaire continu, pouvant provoquer des maux de tête
    – En cas de petite hypermétropie, cet effort d’accommodation permet une bonne vision, aussi bien de loin que de près
    – Une hypermétropie moyenne provoque une vision de près floue
    – Une hypermétropie forte induit une vision floue à toutes les distances
  • Une fois la presbytie installée : la vue est floue à toutes les distances

Fréquence ?

10% de la population

L'hypermétropie peut-elle s’associer à d’autres défauts optiques ?

Oui, à l’astigmatisme et à la presbytie.

Chirurgie de l'Hypermétropie

La chirurgie de l’hypermétropie est devenue très courante. Ce défaut de vision fréquent touche 10% de la population.  Ses conséquences sur la vue sont directement proportionnelles au degré d’hypermétropie.

L’hypermétropie importante est très invalidante puisque la gène est ressentie de près et de loin dès l’enfance.

Mais souvent l’hypermétropie est latente (sans ressenti visuel) et découverte tardivement vers 40 ans.

Quel est le principe de correction de l'hypermétropie?

L’oeil hypermétrope manque de puissance optique pour faire converger la lumière sur la rétine. L’image perçue est floue. 

La chirurgie de l’hypermétropie a pour but de rétablir l’emmétropie en augmentant la puissance optique de l’oeil, pour que les faisceaux lumineux convergent sur la rétine.

Pour cela, il existe 3 possibilités: 

– augmenter la puissance optique de la cornée (traitement laser)  

– augmenter la puissance optique du cristallin en le remplaçant par une lentille intra-oculaire ( cristallin artificiel) plus puissante que lui. 

– augmenter la puissance optique en rajoutant une lentille intra-oculaire à puissance positive entre la cornée et le cristallin.

Le choix entre ces 3 possibilités dépend de l’âge du patient, du degré de myopie, de l’existence d’une cataracte, de l’épaisseur de la cornée et de nombreux paramètres biométriques de l’oeil à opérer.

Quelles sont les possibilités chirurgicales de correction de l'hypermétropie ?

Le LASIK  (technique la plus utilisée) :

  • Le but du LASIK est de modifier la courbure de la cornée, en augmentant la courbure au centre, le laser augmente la puissance optique de l’oeil afin que les rayons de lumière se focalisent sur la rétine
  • Le profil d’ablation du laser est personnalisé pour corriger selon le degré d’hypermétropie.
  • Le LASIK corrige les hypermétropies  entre +0,5 et +6dioptries.
 

Les lentilles intra-oculaires

  • Le but est de changer la puissance optique de l’œil, en rajoutant une lentille fixe, intraoculaire.
  • Cette chirurgie est indiquée pour les fortes hypermétropies, au delà de 6 dioptries (indication estimative) dont le traitement par LASIK n’est plus possible.
 

Chirurgie du cristallin

  • Indication : quand l’hypermétropie est associée à la cataracte, quand l’hypermétropie est associée à la presbytie.
  • But : adapter la puissance du cristallin artificiel afin de corriger l’hypermétropie.
 

 

Peut on corriger l'hypermétropie s'il existe un autre défaut de vision ?

Si un autre défaut de vision s’associe à l’hypermétropie, il peut, le plus souvent, être traité en même temps. 

C’est le cas de l’astigmatisme et de la presbytie, quelle que soit la technique chirurgicale.